Chronoctis Express – tome 1

Aujourd’hui je vous parle de Chronoctis Express, un manga français que j’ai lu en novembre dernier !

Mais pourquoi j’en parle si tard, me direz-vous? Tout simplement parce que je suis à la bourre sur mes chroniques xD Mais il se trouve qu’en ce moment, la campagne Ulule pour le tome 2 de Chronoctis Express fait rage… (déjà financée à 370% et encore une semaine de campagne). c’est donc le moment de revenir sur ce manga!

Synopsis : Dans un monde futuriste, les dieux ont accordé aux humains le droit de faire leurs adieux avant de trépasser, en leur faisant quitter le monde grâce au train des morts : le Chronoctis Express. Alex est un jeune homme craintif, effrayé par les agents funestes qui servent le train des morts, et bien décidé à s’en éloigner… Jusqu’au jour où la fille qu’il aime se fait assassiner. Persuadé que cette situation aurait pu être évitée, Alex va pour la première fois se confronter à ceux qu’il a toujours craints.

J’ai beaucoup apprécié ce premier tome. D’abord pour les thèmes transversaux (amour, famille, deuil, vie après la mort, aventure), qui rapproche ce manga français plutôt du seinen.

Les personnages m’ont beaucoup plu et sont bien développés. On sent qu’ils sont complexés, avec leur part de noirceur, et pas stéréotypés. J’ai un petit faible pour le garçon du quai et ai hâte de le retrouver dans le second tome.

Les dessins sont quant à eux très maîtrisés, la mise en page met bien en valeur la narration et le suspense de l’intrigue. J’ai adoré les premières pages couleurs avec le dégradé vers le noir et blanc…

Si j’ai tant aimé ce premier tome, c’est aussi parce que la mangaka, Aerinn, est super sympathique. J’ai eu l’occasion de la rencontrer brièvement au TGS de Toulouse, et elle était douce et adorable avec ses fans. On a envie de la soutenir !

Depuis le début de la campagne Ulule, elle publie régulièrement des news sur la progression. Il y a déjà beaucoup de contreparties débloquées, ce qui fait que les contributeurs pourront non seulement recevoir le manga (tome 2 ou tomes 1 et 2 selon les choix), mais également repartir avec des posters, stickers, marque page, ex libris etc. Je vous conseille donc d’y faire un tour!

Publicités

Editeur de manga #3 – Kotoji

Notre petit tour d’horizon des maisons d’éditions s’intéresse maintenant à Kotoji, un éditeur manga relativement peu connu, mais qui propose des titres très intéressants et est constitué d’une équipe de passionnés. En cela, le nom de leur maison d’édition est à retenir!

J’ai eu l’occasion de voir leur équipe à l’oeuvre lorsque je les ai rencontrés à la Japan Expo 2016. Plusieurs auteurs étaient présents, notamment Pocket Chocolate qui m’a dédicacé son livre That moment maybe. J’ai pu constater que l’équipe de Kotoji était très prévenante envers leurs auteurs.

De même, Aerinn a récemment signé chez Kotoji pour faire publier son manga français Chronoctis Express, qu’elle avait précédemment fait paraître en auto-publication. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, elle explique longuement les raisons de son choix. D’après ses dires, elle a rencontré le Directeur de Kotoji lors d’un salon qu’il organise dans le Nord de la France. Elle lui a alors confié qu’elle était découragée et rencontrait des difficultés pour tout faire (dessiner, communiquer sur son projet, s’occuper de l’envoi des livres, etc.). Quelle a été la réaction de l’éditeur? Lui proposer de publier son manga chez eux ❤

Voici quelques mangas et manhua parus chez Kotoji que je possède:

  • L’équipe Z
  • Blood and Steel
  • That moment maybe
  • Chronoctis Express

L’impression est soignée, la qualité est bien là! Mention spéciale pour That moment maybe, tout en couleurs et sur un très beau papier épais!

Kotoji publie également des albums destinés aux enfants 🙂

Challenge de février – bilan

Le défi du mois de février portait sur les manhua ! Je n’en ai que très peu dans ma bibliothèque, c’est pourquoi je comptais sur ce challenge pour me donner envie d’en lire plus. Néanmoins le bilan de ce défi est en demi teinte, et ce pour plusieurs raisons.
D’abord je n’ai lu que deux manhua, c’est donc assez peu. Parmi ces deux titres, il y a avait le livre 4 de la princesse vagabonde, manhua que je connaissais déjà pour avoir lu et apprécié les 3 premiers volumes. Le quatrième opus ne m’a absolument pas déçue et me donne envie de continuer sans tarder la lecture des tomes suivants!

img_1868

Lire la suite

Challenge de février #2 – That moment maybe

J’ai lu le manhua That moment maybe du talentueux Pocket chocolate l’été dernier, et je vous en parle aujourd’hui à l’occasion du challenge spécial manhua!

that-moment-may-be-kotoji

Nous suivons dans ce manhua tout en couleurs le cheminement de Li Shaokun, un jeune psychologue basé à Shanghai. Alors qu’il tarde à s’engager avec sa petite amie, Feifei, il rencontre Wenxin lors d’une consultation. Shaokun connait la jeune femme depuis le lycée, mais ne l’a jamais abordée directement. Ils s’échangeaient alors des messages par écrit, sur un panneau de leur ville. Mais Wenxin n’a jamais su qui était son mystérieux interlocuteur. Shaokun parviendra-t-il à aider Wenxin dans les épreuves qu’elle traverse sans faire voler son couple en éclat? Lire la suite

Ma sélection pour le challenge de février 

Le défi manga du mois de février est placé sous le signe de la Chine! En effet, à l’occasion de la célébration récente du nouvel an Chinois, les manhua seront à l’honneur..

Voici donc ma sélection:

Lire la suite

Challenge de janvier #2 – L’équipe Z

« L’équipe Z, c’est ton équipe! »

J’entends parler de ce manga depuis plusieurs mois déjà, et cette phrase m’est restée en tête! J’avais donc envie de le lire. Puisqu’il parle de sport et de dépassement de soi, il convenait parfaitement au challenge de janvier spécial « Bonnes résolutions ».


N’étant pas une grande fan de sport (c’est un euphémisme), j’avais quelques doutes sur la capacité de l’intrigue à me plaire… Mais le doute s’est vite dissipé! Pour la petite histoire, je parcourais mes mangas à la recherche de bonnes premières lignes (pour la rubrique du même nom). La lecture des premières pages de l´équipe Z m’a happée… et j’ai fini le manga dans la foulée.

Donc, ce manga peut bel et bien plaire à un lectorat qui n’est pas un inconditionnel du foot. Lire la suite