Premières lignes #7 – Rituhell : le journal de l’âme

Cela fait très longtemps que je n’avais pas participé au rendez-vous de Malecturothèque. Je pensais me cantonner aux mangas, mais il est difficile de bien retranscrire les premières lignes d’un manga si on ne reprend pas les illustrations en même temps.

Cette semaine, je partage avec vous les premières lignes du livre de Bleuts: Rituhell, le journal de l’âme.

img_3875

Ce livre a vu le jour grâce à une campagne Ulule. Bleuts est une artiste que j’aime beaucoup! Non seulement ses dessins sont superbes, mais elle parvient également à imaginer tout un monde féerique et cruel à la fois.

Ce livre s’ouvre sur la description de la création du Monde imaginé par Bleuts.

img_3876

La création du Monde

Quand notre monde n’était encore qu’un vide spirituel, perdu aux

Confins de l’univers existaient trois divinités.

Frères et sœurs de sang, ils se partageaient l’ordre du monde.

Matière, Magie et Esprit.

Mais la Matière et l’Esprit ne s’entendaient guère. Lire la suite

Publicités

Premières lignes #5 – Save me Pythie

La rubrique « Premières lignes » est proposée par Malecturothèque. Chaque semaine les blogueurs et blogueuses sont invités à partager les premières lignes d´un livre lu ou encore dans notre PAL.

Aujourd´hui, j´ai choisi de vous faire découvrir le début du manga français Save me Pythie, d´Elsa Brants. Cette série s´est achevée en 5 tomes, tous disponibles aux éditions Kana.

save-me

 

« Lieu: Grèce, époque: antique, météo: grand soleil… Conditions du trafic: plutôt dégagé à cette heure…

– Flash Info: on ne sait toujours pas pourquoi le char d´Apollon reste stationné au-dessus de Delphes. Au moment où nous vous parlons, il est toujours 11h45! Un problème d´essieu? Un début de grève chevaline heureusement endigué?

– Ca me parait peu probable, Arthur, vous connaissez les penchants du dieu du soleil… Il aura remarqué une humaine à son goût et se sera arrêté pour l´observer à son aise.

– Conjecture possible. Retrouvons maintenant notre envoyé spécial à Delphes.

(L´envoyé spécial interrogeant Mademoiselle Acacia)

– Mademoiselle Acacia… vous êtes une prêtresse d´Apollon, pourriez-vous nous expliquer cette divine pause?

– C´est notre dieu, mais c´est son affaire… je ne me permets pas de juger ses actes. Apollon est grand… Apollon est beau… Tout ce que fait Apollon doit être honoré.

– Tout de même, vous qui le connaissez bien, avez sans doute votre petite idée…

– Le regard d´Apollon est le joyau du ciel… Les cheveux d´Apollon sont les rayons qui nous éclairent et nous réchauffent… La voix d´Apollon est un chant qui nous transporte…

– Et les orteils d´Apollon, ils font quoi?

– Béotien! Mécréant!! Que les flèches d´Apollon te transpercent!!

(Pythie, parlant à une autre prêtresse)

– Quelle mouche a piqué Acacia?

– Bah, tu sais… Cette chaine de televisios a toujours manqué de respect à Apollon.

– Je vois…

– Dis donc, tu as bien bronzé, toi, non?

– C´est comme si le soleil m´avait suivie toute la journée… »

Comme le montre cet extrait, ce manga est bien délirant et franchement drôle! Elsa Brants reprend la mythologie à sa sauce pour en faire une histoire fraîche et originale.

Pour vous faire une idée plus précise, vous pouvez consulter ma chronique de Save me Pythie.