Le maître des livres, tome 9: on ne s’en lasse pas

Quand j’ai commencé la lecture du maître des livres, je me suis demandée si la série n’allait pas me lasser sur la durée – mais non! J’aime toujours autant suivre les aventures des usagers et des bibliothécaires de la Rose trémière.

1507-1

Dans ce tome, nous retrouvons Chris et sa mère Emma. Cette dernière ne se sent pas bien au Japon: elle est isolée, sort rarement de chez elle et surtout, ne comprend pas la langue. Quand elle entend sa fille parler japonais, elle se sent exclue et a peur de la perdre. Or, Chris vient d’emprunter le roman de Peter Pan à la bibliothèque et ce livre va permettre à Emma de dépasser ce sentiment.

J’ai beaucoup aimé cette histoire qui dure deux chapitres. D’abord, on apprend que dans l’histoire originale de Peter Pan, Wendy devient adulte et a des enfants à son tour… La question de la maternité et du passage à l’âge adulte est abordée ici. Ensuite, j’ai beaucoup de sympathie pour le personnage d’Emma et de Chris qui vivent dans un pays étranger et tentent de s’y intégrer.

La seconde histoire apporte des informations sur le métier de bibliothécaire au Japon. Deux employés de la bibliothèque municipale, Yaegashi et Takehana, viennent demander conseil à Mikoshiba. A travers leurs échanges, on apprend que ce métier est loin d’être facile et que nombreuses sont les personnes qui tombent de haut une fois devenues bibliothécaires.

 


Enfin, nous retrouvons dans la dernière histoire le sympathique Miyamoto, qui a des copains bien bruyants!

Le maître des livres est une perle pour les amoureux des livres et des bibliothèques. A travers ses dessins soignés et maitrisés, Umiharu Shinohara croque des personnages aux caractères très différents, réunis par la littérature jeunesse. Qu’ils soient parents, enfants, bibliothécaires ou lecteurs passionnés, ils peuvent tous compter sur le talent de Mikoshiba. Les livres qu’il choisit les aident à franchir une étape et à résoudre un problème.

Ce manga permet de découvrir des contes ou histoires japonaises inconnus en occident. Il offre aussi l’occasion de voir des livres jeunesse que l’on pense connaître sous un nouveau jour.

Note: 15/20

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le maître des livres, tome 9: on ne s’en lasse pas »

  1. Ping : Flash-back: les lectures de novembre | Akatsuki no Manga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s