Erased – tomes 1 à 4

Après avoir entendu tant de bien sur le manga et l´anime Erased, je me suis décídée à acheter les 4 premiers tomes. Un geste que je ne regrette pas!

Erased est un thriller de Kei Sanbe. Il est déjà terminé au Japon et compte 8 tomes. En France, 7 tomes ont déjà été publiés chez Ki-oon.erased-ki-oon-annonce

Synopsis:

Le personnage principal, Satoru Fujinuma, aimerait devenir mangaka, mais sa carrière ne décolle pas. On lui reproche de ne pas approfondir assez la psychologie de ses personnages… Il travaille à mi-temps comme livreur de pizzas et se rapproche peu à peu avec sa collègue lycéenne, Airi. Des rediffusions se manifestent alors à lui (il s´agit d´un bond temporel au cours duquel il revit une même scène – Satoru cherche alors le danger et tente de modifier le cours du temps). Ces rediffusions interviennent lorsqu´une autre personne est en danger (cela ne marche pas pour lui-même!). Après un accident, des bribes de souvenirs de son enfance lui reviennent en mémoire. Satoru décide de ne pas fermer les yeux et de se souvenir…Il a en effet vécu une expérience très difficile pour un enfant de 10 ans: trois enfants de son âge sont morts assassinés, dont deux qui fréquentaient sa classe. Quant au tueur, il s´agissait d´un de ses amis plus âgé! Mais l´enfant qu´il était ne croyait pas à sa culpabilté… et son intuition était bonne. Le tueur est toujours dehors.

Satoru effectue un nouveau bon dans le temps et retourne en 1988, à l´époque où ce drame intervint. Il va tenter de changer le passé en sauvant Kayo, la première victime du tueur.

C´est un thriller vraiment très efficace! Le fait que nous connaissons le passé (le meurtre de Kayo, puis de son autre ami) renforce l´effet de suspense. On se demande jusqu´au bout si Satoru réussira à modifier les événements et si cela n´aura pas de répercussions néfastes. Le tueur, dont on ne connait pas l´identité, est une personne intelligente qui pense à tout avant de commettre son crime. Vraisemblablement une personne d´influence dans le présent.

Le dessin se prête bien à l´histoire – même si j´ai une préférence pour le chara design des enfants. Kayo est terriblement émouvante en symbole de l´enfance brisée. On prend plaisir à la voir évoluer au contact de Satoru: méfiante et froide, elle s´émerveille et est capable de sourire.

img_4323

Mais ce qui me frappe le plus dans ce manga, c´est la gravité des thèmes. La violence est omniprésente, mais tout n´est pas montré au lecteur. Ce sont de petits détails qui suggèrent cette violence, ce qui leur confèrent une force inégalable. Je pense surtout à cette image (que j´ai encore en mémoire d´ailleurs): celle où les enfants découvre le sac à dos du bourreau, dans lequel s´entasse corde, ruban adhésif, gants, bottes, masque et film étirable… Kei Sanbe choisit de ne pas montrer ce que les enfants subissent, de ne pas le dire, mais il le suggère habilement par ce dessin.

De même, Satoru se remémore une scène très dure, où une enfant entre dans une cabane avec un homme pour en ressortir ensuite avec des cartes…

La pédophilie est donc suggérée par des détails… qui font réagir intantanément le lecteur: dégoût, rage… on meure d´envie de coincer ce tueur!

La violence physique et verbale est quant à elle plus visible: Kayo a de multiples bleus sur le corps, nous voyons même sa mère lui plonger la tête dans l´eau glacée… Difficile de rester de marbre face à ce drame, surtout lorsqu´on apprend que l´instituteur tente d´alerter les services sociaux depuis plusieurs mois!

J´ai aimé aussi la relation entre Satoru et sa mère… Même si elle est houleuse dans le présent en 2006 à cause de non-dits, on ressent un amour réciproque. La mère est forte, protège et soutient son fils dans toutes les situations.

Je vous recommande donc ce manga très fort qui traite habilement de thèmes difficiles. L´intrigue, très bien construite, renforce le suspense. Un très bon thriller qu´il sera difficile de lâcher.

Note: 15/20

Publicités

2 réflexions au sujet de « Erased – tomes 1 à 4 »

  1. Ping : Flash-back: lectures du mois d’octobre | Akatsuki no Manga

  2. Ping : Premières lignes #6 – Erased | Akatsuki no Manga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s