Kasane tome 5 – un petit goût de trop peu!

Ah Kasane… depuis le début, je ne m’en lasse pas et ne suis jamais déçue!

Chronique du tome 5 qui est paru fin septembre chez Ki-oon éditions.

kasane-5-ki-oon

Ce volume a un rythme un peu plus lent que le précédants. On suit l’enquête menée par Nogiku, qui la mène irrémédiablement vers la vérité sur Kasane et Nina. Elle découvre même le secret du rouge à lèvres qu’utilise Kasane. A présent, elle veut se venger d’Izana pour le mal qu’elle a fait subir à sa mère, et se rabat sur la survivante, kasane! Elle décide de s’approcher encore de Kasane pour pouvoir s’emparer du Rouge à lèvres… le prochain tome promet d’être haletant!

Dans ce tome, Nogiku a bien le premier rôle. C’est elle qui découvre la première la vérité, tandis que Kasane baisse sa garde en voulant croire à l´amitié de Nogiku. Kasane baigne dans la lumière et ne s’attend pas à un retournement de situation. Elle est attachante dans son envie d´être normale et d’avoir enfin une confidente. Sa nature sombre reprendra-t-elle le dessus?

Par contraste, Nogiku est noyée dans les ténèbres et le désespoir. Habituée à la haine et à la violence, elle ne connait que ça et se méfie de tout. Ses activités de prostituée l’amènent à fréquenter des hommes tordus qui lui font du mal. Yuto, qui est méprisé à cause de son aspect physique, admet prendre plaisir à briser Nogiku, à faire d’elle sa chose.

picture-8

Ce qui est fort dans ce manga, c’est qu’aucun des personnages n’est sympathique. Tous ont une part de noirceau dûe à leur vécu. Chacun tente à sa manière de survivre dans ce monde qui leur est hostile. Mais pour cela ils doivent écraser les autres. Animés de sentiments complexes (comme c’est le cas pour Kasane, tour à tour pleine d´illusions, puis pessimiste, pleine de doutes, puis dénuée de scrupules), ils sont terriblement attachants. Le duel Kasane/Nogiku est plaisant à regarder, et il nous tarde d’en voir le second round. Surtout que Nina semble vouloir en faire partie…

 

Nous apprenons aussi petit à petit des secrets sur la mère de Kasane et la fabrication du rouge à lèvres. Daruna Natsuura lève peu à peu le voile sur certains mystères, mais ne tarde pas à nous en apporter d’autres…. comme la personne qui a écrit sur le carnet que trouve Nogiku.

Les dessins de Daruma Matsuura servent très bien l´histoire de ces filles tourmentées. Les traits mettent en valeur les émotions des personnages et les ténèbres qu’elles abritent. Mention spéciale pour les regards très expressifs!

Encore un tome qui se dévore! Le rythme plus calme me laisse quand même un goût de trop peu. Vivement la suite!

Note: 15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s