Ugly princess, ou le chemin vers l´estime de soi

C´est un manga qui ne m´attirait pas au premier abord. Sans doute le titre, qui paraissait un peu « gangnan » et les couvertures sur lequelles Mito a des cheveux roses. Bref, tout cela faisait très romance. Même en ayant lu le synopsis, j´avais toujours quelques doutes et je ne voyais là que le enième shojo à la fin duquel l´héroine se promène main dans la main avec celui qu´elle aime.

Et puis… je l´ai aperçu dans les rayons de ma médiathèque. Après avoir dévoré le premier tome, puis le second tome, je peux maintenant que je suis une grande fan de cette princesse moderne qui a bien du courage!

uglySynopsis: « Mito Meguro est en dernière année de collège. Mais son quotidien n’est pas tout rose… À cause de son physique peu flatteur, elle est la risée de tous. Surtout depuis que quelqu’un a découvert qu’elle était amoureuse d’Umeda, un des beaux gosses de sa classe. Depuis ce jour, son quotidien est un enfer. Heureusement qu’elle peut compter sur Maru et Haru, ses deux amies geeks qui aiment se plonger dans les jeux vidéo et les mangas tout autant qu’elle. Un jour, toutefois, Mito va décider de se prendre en main, et de refuser cette fatalité ! Car depuis que Kunimatsu lui a adressé la parole, elle ne peut s’empêcher d’espérer à nouveau, d’avoir une vie meilleure, de peut-être connaître l’amour, ou tout simplement d’être heureuse. La route pour s’accepter soi-même, se débarrasser de ses complexes et trouver le bonheur sera longue et remplie d’épreuves… Mais jamais cette « anti-héroïne », loin des clichés, ne baissera les bras ! »

Ce que le synopsis ne dit pas, et que j´ai pour ma part trouvé excellent, c´est que le nom Mito Meguro signifie en Japonais « belle personne » (=mito) « aux yeux noirs » (=meguro). C´est donc là l´une des raisons pour lesquelles Mito est si complexée… d´autant plus que les personnes qui la fréquentent vont dans ce sens. Mito n´est pas une belle personne! (au sens physique du terme en tout cas).

Nous suivons donc la jeune fille qui tente de changer et de s´accepter telle qu´elle est. Petit-à-petit, elle s´arme de courage et prend en main son destin. Comment séduire un garçon si on n´ose même pas lui adresser la parole? Mito l´a compris. C´est en faisant partie de son cercle qu´il la regardera comme une femme à part entière.

La narration est très bien menée; il y a toujours beaucoup d´humour même si l´histoire donne matière à réflexion. La mangaka maîtrise très bien son oeuvre et sait où elle va. J´ai adoré les trois styles de dessins qui s´entremêlent dans le manga: le mode que je qualifierais de réaliste » (où le visage de Mito fait PEUR!), le mode « normal » (la plupart des représentations de Mito) et le mode « shojo » (où Mito s´idéalise elle-même et prend l´apparence d´une poupée aux yeux de biche). Tout cela est très bien trouvé et fait écho à la personnalité de Mito, qui est rêveuse mais également consciente (et effrayée) de la réalité.

Je recommande donc chaudement ce shojo qui pourra aider les adolescentes ou au moins les faire rire! C´est un titre que j´aurais aimé moi-même pouvoir lire pendant l´âge ingrat ^^

Le tome 3 est sorti début septembre aux Editions Akata.

 

Note: 17/20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s