Beaucoup de romance et un peu d’Histoire avec Marie-Antoinette

Le manga « Marie-Antoinette – la jeunesse d´une reine » vient de paraître aux Editions Glénat. Je me le suis procuré sans tarder, l’ai lu en une soirée et me voici d´attaque pour le chroniquer!

601 MARIE ANTOINETTE T01[MAN].indd

Le livre en lui-même est un très bel objet: le portrait de Marie-Antoinette tout en douceur qui figure sur la couverture est réhaussé par de belles dorures. Nous avons des pages couleurs au début et à la fin du manga (à la fin, il s’agit des tableaux qui ont servi de référence pour le travail de la mangaka). Le papier est également épais. C´est donc une très belle édition qui se répercute dans le prix du manga! En effet, il coûte presque 10 euros.

img_4247

Néanmoins, « Marie-Antoinette – la jeunesse d´une reine » est une oeuvre complète. Vous n’aurez pas à débourser plus pour avoir la suite! Mais je dois vous avouer que j’aurais vraiment aimé avoir une suite…

Le manga nous plonge dans le Versailles du 18ème siècle, aux premières années du mariage de Mare-Antoinette et du futur Louis XVI. En effet, le Dauphin de France n’est pas encore roi, car son grand-père, Louis XV, occupe toujours le trône.

Nous découvrons donc Antonia à son départ de Vienne, puis rencontrant en France celui qu’elle vient épouser. Elle est très vite sensible aux commérages de la Cour dont elle ne voit aucun intérêt. Nous voyons aussi comment les deux époux se rapprochent pour finalement former un couple heureux.

J’ai beaucoup aimé ce manga pour plusieurs raisons:

Tout d’abord, l’aspect historique. Marie-Antoinette est surtout connue pour être cette reine méprisante avec le peuple qui finira exécutée. Se concentrer sur sa jeunesse est original et intéressant, même si la mangaka a enjolivé et romancé les choses. Bien que l’ouvrage se focalise sur les premières années de son mariage, on peut entrevoir quelques clins d’oeil historiques qui entrent en résonnance avec ce qui sera reproché à Marie-Anoinette. Au tout début du manga, Marie-Antoinette, mère de trois enfants, se repose dans son pavillon, le petit Trianon. Elle discute avec son mari des critiques que cela provoque, mais n’y fait pas grande attention. Certaines personnes jalouses de n’y être pas conviées colportaient des rumeurs (fondées ou non) sur la présence de ses amants dans ce pavillon de campagne. De même, à la toute fin du manga, Louis XV suggère à son conseiller d’habiller la Dauphine encore plus somptueusement pour faire relancer l’économie du textile et du luxe. Ces vêtements somptueux et l’organisation de fêtes coûteuses ont ensuite été reprochés à Marie-Antoinette.

Le manga démontre que la Cour de Versailles était férue de ragots. Rumeurs et médisances étaient colportées quotidiennement et Marie-Antoinette en a fait les frais.

Ensuite, les dessins sont vraiment très réussis et soignés. Fuyumi Soryo accorde une grande importance aux décors dans lesquelles son histoire prend place. Le plaisir qu’elle prend à dessiner ces lieux se ressent. Ainsi, elle ne lésine pas sur les décors et nous offre de seplendides vues du Petit Trianon, du château impérial de Vienne ou encore du château de Versailles.

img_4248

Les visages sont finement dessinés – on y ressent de la douceur, ce qui fait naître un sentiment d’empathie et de compassion pour les deux protagonistes que l’Histoire a malmenés. On aimerait en savoir plus sur la Suite des événements, notamment sur les rôles de Madame de Barry et Monsieur de la Vauguyon. J’aurais aimé trouver quelques compléments historiques en fin de volume.

Vous l’aurez compris, cette lecture m’a emballée à tel point que j’ai été déçue par la fin. Car j’aurais aimé que ça continue!

Note: 15/20

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Beaucoup de romance et un peu d’Histoire avec Marie-Antoinette »

  1. Ping : Lectures de 2016 – séries complètes | Akatsuki no Manga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s